Jonathan Gilad

REPRÉSENTATION : MONDE

« Son jeu, virtuose et sensible, ne laisse personne indifférent tant la prise de risque y est constante. »

logo-resmusica

... Lire moins

Né à Marseille, Jonathan Gilad commence l’étude du piano au Conservatoire National de Région de Marseille puis à partir de 1991, il suit l’enseignement de Dmitry Bashkirov à Madrid ainsi qu’à Salzbourg. Entre 1992 et 2000, il travaille également auprès de Tatiana Dernovski et de 1999 à 2001, il étudie à la Fondation Internationale de Piano de Cadenabbia (Lac de Côme) où il a l’occasion de se perfectionner auprès de Karl-Ulrich Schnabel, Leon Fleisher ou encore Fou-Tsong.

Habitué de nombreux festivals (Kuhmo, Turku, le Klavier-Ruhr Festival, La Roque d’Anthéron, le Rheingau Festival ou le Verbier Festival), invité par de prestigieuses salles (Carnegie Hall à New York, l’Herkulessaal à Munich, le Wigmore Hall à Londres, la Philharmonie de Berlin mais également le Concertgebouw à Amsterdam), il a déjà eu l’occasion de se produire avec de nombreux orchestres tant aux Etats_Unis qu’en Europe (le Boston Symphony Orchestra et Seiji Ozawa, le Baltimore Orchestra et Yuri Temirkanov, le Minesota Orchestra et Eiji Oue, le St. Petersburg Philharmonic Orchestra et Yuri Temirkanov, l’Orchestre de Paris et Frans Brüggen ou Eivind Gullberg Jensen, l’Orchesre Philharmonique de Monte Carlo et Jerzy Semkow, la Philharmonie Nationale de Varsovie en tournée avec Kazimierz Kord, l’Orchestre de Chambre de Lausanne dirigé par Michael Stern et plus tard par Okko Kamu, la Camerata Academica de Salzburg avec Sandor Vegh, … Il a eu également l’occasion de jouer sous la direction de Daniel Barenboim, Sir Neville Marriner, Zubin Mehta, Vladimir Spivakov, Alain Lombard ou encore Tugan Sokhiev, par exemple.

... Lire plus

Né à Marseille, Jonathan Gilad commence l’étude du piano au Conservatoire National de Région de Marseille puis à partir de 1991, il suit l’enseignement de Dmitry Bashkirov à Madrid ainsi qu’à Salzbourg. Entre 1992 et 2000, il travaille également auprès de Tatiana Dernovski et de 1999 à 2001, il étudie à la Fondation Internationale de Piano de Cadenabbia (Lac de Côme) où il a l’occasion de se perfectionner auprès de Karl-Ulrich Schnabel, Leon Fleisher ou encore Fou-Tsong.

Habitués de nombreux festivals (Kuhmo, Turku, le Klavier-Ruhr Festival, La Roque d’Anthéron, le Rheingau Festival ou le Verbier Festival), invités par de prestigieuses salles (Carnegie Hall à New York, l’Herkulessaal à Munich, le Wigmore Hall à Londres, la Philharmonie de Berlin mais également le Concertgebouw à Amsterdam), il a déjà eu l’occasion de se produire avec de nombreux orchestres tant aux Etats_Unis qu’en Europe (le Boston Symphony Orchestra et Seiji Ozawa, le Baltimore Orchestra et Yuri Temirkanov, le Minesota Orchestra et Eiji Oue, le St. Petersburg Philharmonic Orchestra et Yuri Temirkanov, l’Orchestre de Paris et Frans Brüggen ou Eivind Gullberg Jensen, l’Orchesre Philharmonique de Monte Carlo et Jerzy Semkow, la Philharmonie Nationale de Varsovie en tournée avec Kazimierz Kord, l’Orchestre de Chambre de Lausanne dirigé par Michael Stern et plus tard par Okko Kamu, la Camerata Academica de Salzburg avec Sandor Vegh, … Il a eu également l’occasion de jouer sous la direction de Daniel Barenboim, Sir Neville Marriner, Zubin Mehta, Vladimir Spivakov, Alain Lombard ou encore Tugan Sokhiev, par exemple.

Il donne des récitals à Paris, Milan, Rome, Genève, Zurich, Berlin, Munich, Amsterdam. Il débute à Londres par un recital donné pour le BBC World Service suivi par une invitation au Wigmore Hall.

Jonathan Gilad joue régulièrement en musique de chambre avec des partenaires tels que Julia Fischer, Danjulo Ishizaka, Mihaela Martin, Frans Helmerson, ou encore Viviane Hagner et Daniel Müller-Schott avec lesquels il forme un trio.

Il a publié un disque chez EMI dans lequel il interprète des œuvres de Mozart, Beethoven et Brahms. Chez Lyrinx, Jonathan Gilad a enregistré 3 CDs (Beethoven, Mozart puis Rachmaninov et Prokofiev). Avec Daniel Müller-Schott et aux côtés de Julia Fischer, il a gravé, chez PentaTone, les trios de Mendelssohn. Ce disque a été récompensé par un Diapason d’Or. Toujours avec Daniel Müller-Schott, chez Orfeo, il a enregistré un CD consacré au répertoire pour violoncelle et piano de Mendelssohn.

gallerie

« Jonathan Gilad au piano… et Beethoven en état de grâce. » (Nice Matin) – « Piano de feu au Victoria Hall. » (Tribune de Genève)

disco_300