Benjamin Alard header

REPRÉSENTATION  : MONDE

« Alard nous livre ici une lecture fine et claire de l’oeuvre, avec sobriété et justesse, nous ramenant au plus près de l’essence de la composition par Bach. » ResMusica

L’univers de Benjamin Alard est celui de la musique de Jean-Sébastien Bach et c’est pour cette connivence musicale que le jury du Concours international de clavecin de Bruges lui décerne son premier prix en 2004.

Très jeune attiré par les mystères de l’orgue, ses premiers professeurs sont Louis Thiry et François Ménissier aux conservatoires de Dieppe puis de Rouen.

C’est grâce à Elisabeth Joyé, avec laquelle il étudie à Paris, qu’il découvre le répertoire pour clavecin. En 2003, il intègre la Schola Cantorum de Bâle pour travailler avec Jörg-Andreas Bötticher, Jean-Claude Zehnder et Andrea Marcon.

Titulaire de l’orgue Bernard Aubertin de l’église Saint-Louis-en l’Île à Paris depuis 2005,  Benjamin Alard y donne régulièrement des récitals organisés autour de la musique de Bach.

Tant au clavecin qu’à l’orgue, il partage son temps entre les récitals et la musique de chambre (à deux clavecins avec Élisabeth Joyé, en sonate avec le violoniste François Fernandez, en trio ou en quatuor avec les frères Barthold, Sigiswald et Wieland Kuijken) et il est chaque saison l’invité des principaux centres de musique ancienne de par le monde.

Depuis 2005, il est membre de La Petite Bande, cet ensemble fondé en 1973 par Gustav Leonhardt et Sigiswald Kuijken. Régulièrement depuis 2013, il la dirige depuis le clavier pour des concerts autour des concertos pour clavecin et cordes (Haendel, …).

Benjamin Alard a enregistré chez Hortus le « Andreas Bach Buch », des Transcriptions, le Manuscrit Bauyn et un disque de musique française des XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi des Sonates en trio pour orgue de J. S. Bach et le Clavier Übung I et II chez Alpha. Ces enregistrements ont été régulièrement récompensés par la presse musicale.

Benjamin Alard a commencé à enregistrer, chez harmonia mundi, l’intégrale de l’œuvre pour clavecin seul et orgue seul de Jean-Sébastien Bach. Ce travail, d’une importance peu commune, se déroulera sur plusieurs années et le premier volume sera disponible au printemps 2018.

Site Officiel
Facebook
twitter
galerie

« Le héros incontesté de cette 36ème édition du Festival de musique ancienne d’Utrecht a sans doute été Benjamin Alard. Le jeune claveciniste et organiste français a interprété, en sept concerts, les quatre parties du Clavier Übung de Bach (…). Alard a accepté un défi que peu oseraient affronter. »

El Pais – septembre 2017

video2