Beatrice Rana bis

REPRÉSENTATION : MONDE

« Beatrice possède une âme mûre malgré ses vingt ans, et plus qu’une touche de génie. » Janvier 2014

Gramophone-logo-(1)

... Lire moins

 « A la sortie d’un tel récital, une seule pensée vient à l’esprit, celle d’avoir séjourné, le temps du concert, dans le royaume de la musique »
Res Musica mars 2015

 

«  Je n’ai pas souvenir d’un enregistrement en concerto récent qui m’ait procuré, du début à la fin, autant de plaisir  » Gramophone- Editor’s Choice- Decembre 2015

 

 

A l’aube d’une très belle carrière, Beatrice Rana marque les esprits à travers ses concerts dans le monde par son impressionnante maturité et sa profonde personnalité musicale.

 

En juin 2013, Beatrice Rana remporte à 20 ans le 2e Prix (médaille d’argent) et le Prix du Public du très prestigieux Concours Van Cliburn aux Etats-Unis, qui la propulse au très haut niveau auquel elle est promise.  Elle avait été révélée à l’échelle internationale deux ans auparavant en remportant le 1er Prix et tous les prix spéciaux du Concours International de Montréal.

 

Depuis septembre 2015 Beatrice fait partie du très sélectif programme BBC New Generation Artists. En novembre 2015 elle sort son premier album chez Warner Classics consacré au 2e concerto de Prokofiev et au 1er concerto de Tchaikovsky, accompagnée par l’orchestre de l’Accademia di Santa Cecilia di Roma dirigé par Antonio Pappano. Le disque est loué par la critique (Editor’s Choice de Grammophone Magazine, Disque du Mois de BBC Magazine). Le Times la compare à Martha Argerich par « ce mélange  d’articulation musclée, de clarté éblouissante et de malice » . Le Guardian voit dans son jeu « un dosage idéal de solidité soutenue de bout en bout et d’éclat, avec une lueur dans le regard ».

 

Lors de la saison 2016/17 Beatrice enregistrera pour Warner Classics les Variations Goldberg qu’elle jouera sur plusieurs grandes scènes à travers le monde (Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Herbst Theater de San Francisco, Konzerthaus de Berlin , Casa da Musica de Porto, Santa Cecilia de Rome, Flagey, Festival de Pâques d’Aix en Provence). Elle se produira par ailleurs en récital à la Herkulessaal de Munich, au Toppan Hall de Tokyo, au Festival de Tongyeong en Corée, au Festival de Ferrara. Elle retrouvera Fabio Luisi avec e grand NHK Symphony de Tokyo, Antonio Pappano et l’orchestre de la Santa Cecilia au Festival de Lugano et fera ses débuts avec Riccardo Chailly à la Scala et Gianandrea Noseda avec le National Symphony Orchestra à Washington.

 

La saison 2017/18 marquera ses débuts en récital dans la grande salle du Concertgebouw d’Amsterdam. Elle jouera par ailleurs avec l’Orchestre National de France et son nouveau directeur musical Emmanuel Krivine, retouvera le London Philharmonic Orchestra, sera l’invitée d’orchestres comme le Seattle Symphony, la Seoul Philharmonic ou le Helsinki Philharmonic .

 

A 23 ans Beatrice s’est déjà produite dans des salles de concerts comme la Tonhalle de Zurich, le Konzerthaus de Vienne, le Wigmore Hall à Londres, le Kennedy Center de Washington, l’Auditorium du Louvre, la Philharmonie de Cologne, ou des festivals comme le Klavier Festival Ruhr, Lugano, Verbier, le Festival Chopin de Varsovie, le Festival de Lanaudière au Québec, Wolf Trap Festival à Washington, Saratoga Festival, Ferrara Musica, le Festival Berlioz de la Côte Saint-André, la Roque d’Anthéron, le Festival Radio-France et Montpellier, la Folle Journée de Nantes, les Flâneries de Reims, Piano aux Jacobins à Toulouse ou les Rencontres Musicales d’Evian.

 

Elle a été l’invitée d’orchestres comme le Los Angeles Philharmonic, le Detroit Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, l’Orchestre National de France, le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Varsoie, le Maggio Musicale de Florence, l’Orchestre Symphonique de la RAI de Turin, la Santa Cecilia de Rome, la Filharmonica della Scala, le Deutsche Radio Philharmonie, le Dresdner Philharmonie, le Düsseldorfer Symphoniker,, le Tonkünstler de Vienne sous la direction de chefs comme Riccardo Chailly, Yannick Nézet-Seguin, Antonio Pappano, Gianandrea Noseda, Leonard Slatkin, Zubin Mehta, Susanna Mälkki, Fabio Luisi, Fabien Gabel, Trevor Pinnock, Joshua Weilerstein, Miguel Harth-Bedoya, Jun Märkl, Andres Orozco-Estrada, Yutaka Sado, Juraj Valcuha, Dima Slobodeniouk, Emmanuel Krivine, Mikhail Jurowski, Lahav Shani, Osmo Vänska.

 

Lauréate de nombreux prix internationaux (Muzio Clementi, Concours International de San Marino, PianoRAMA Bang & Olufsen), Beatrice fait partie en 2010 d’une sélection très pointue de six pianistes participant au Prix Arturo Benedetti Michalangeli qui lui offre un récital et des master classes avec Arie Vardi. Elle a par ailleurs suivi des masterclasses en France, Italie et aux Etats-Unis, auprès de maîtres comme Aldo Ciccolini, Michel Beroff, Eliso Virsaladze, Andrzej Jasinski, François-Joël Thoillier.

 

Elle entame ses études de piano à l’âge de 4 ans et devient l’élève de Benedetto Lupo au Conservatoire Nino Rota, dont elle sort diplômée précocement à 16 ans. Beatrice a étudie à la Hochschuhle de Hanovre auprès d’Arie Vardi et continue d’étudier à la Santa Cecilia de Rome auprès de Benedetto Lupo.

 

 

... Lire plus

A l’aube d’une très belle carrière, Beatrice Rana marque les esprits à travers ses concerts dans le monde par son impressionnante maturité et sa profonde personnalité musicale.

En juin 2013, Beatrice Rana remporte à 20 ans le 2e Prix (médaille d’argent) et le Prix du Public du très prestigieux Concours Van Cliburn aux Etats-Unis, qui la propulse au très haut niveau auquel elle est promise. Elle avait été révélée à l’échelle internationale deux ans auparavant en remportant le 1er Prix et tous les prix spéciaux du Concours International de Montréal.

L’automne 2015 représente une nouvelle étape importante dans sa jeune carrière. Depuis septembre, Beatrice fait partie du très sélectif programme BBC New Generation Artists. En novembre 2015, elle présentera son premier album chez Warner Classics consacré au 2e concerto de Porkofiev et au 1er concerto de Tchaikovsky, accompagnée par l’orchestre de l’Accademia di Santa Cecilia di Roma dirigé par Antonio Pappano.

Beatrice est l’invitée de salles de concerts et festivals comme la Tonhalle de Zurich, le Konzerthaus de Vienne, Wigmore Hall à Londres, le Kennedy Center de Washington, l’Auditorium du Louvre, la Società dei Concerti de Milan, la Vancouver Recital Society, la Laeiszhalle de Hambourg, la Philharmonie de Cologne, Spivey Hall à Atlanta, ou des Festivals comme le Klavier Festival Ruhr, Lugano Festival, Verbier, le Festival de Lanaudière au Québec, Wolf Trap Festival à Washington, Saratoga Festival, Toronto Summer Music Festival, Ferrara Musica, le Festival Berlioz de la Côte Saint-André, la Roque d’Anthéron, le Festival Radio-France et Montpellier, la Folle Journée de Nantes, les Flâneries de Reims, Piano aux Jacobins à Toulouse, Annecy Classic Festival, le Festival Chopin de Nohant, le Festival d’Auvers sur Oise ou les Rencontres Musicales d’Evian.

Beatrice se produit en 2015 et 2016 avec le Los Angeles Philharmonic, le Detroit Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Maggio Musicale de Florence, le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Symphonique de la RAI de Turin, la Santa Cecilia de Rome, la Filharmonica della Scala, le Deutsche Radio Philharmonie, le Dresdner Philharmonie, le Düsseldorfer Symphoniker,. Le Tonkünstler de Vienne. Elle joue sous la direction de chefs comme Leonard Slatkin, Zubin Mehta, Susanna Mälkki, Fabio Luisi, Riccardo Chailly, Fabien Gabel, Trevor Pinnock, Joshua Weilerstein, Miguel Harth-Bedoya, Jun Märkl, Andres Orozco-Estrada, Yutaka Sado, Antonio Pappano.

Lauréate de nombreux prix internationaux (Muzio Clementi, Concours International de San Marino, PianoRAMA Bang & Olufsen), Beatrice fait partie en 2010 d’une sélection très pointue de six pianistes participant au Prix Arturo Benedetti Michalangeli qui lui offre un récital et des master classes avec Arie Vardi. Elle a par ailleurs suivi des masterclasses en France, Italie et aux Etats-Unis, auprès de maîtres comme Aldo Ciccolini, Michel Beroff, Eliso Virsaladze, Andrzej Jasinski, François-Joël Thoillier.

Elle entame ses études de piano à l’âge de 4 ans et devient l’élève de Benedetto Lupo au Conservatoire Nino Rota, dont elle sort diplômée précocement à 16 ans. Elle y étudie aussi la composition auprès de Larco della Sciucca. A 12 ans, elle est bénéficiaire d’une bourse du Ministère italien de l’Education, de l’Université et de la Recherche pour son immense et précoce talent. Elle étudie actuellement à la Hochschuhle de Hanovre auprès d’Arie Vardi.

En 2012, Beatrice a enregistré son premier disque pour le label Atma (Préludes de Chopin et Sonate n° 2 de Sriabine), qui a suscité les commentaires les plus élogieux de la presse.

logo-youtube-rose-2
Facebook
Twitter
Site Officiel
disco_300
gallerie

« A la sortie d’un tel récital, une seule pensée vient à l’esprit, celle d’avoir séjourné, le temps du concert, dans le royaume de la musique. » Mars 2015

logo-resmusica
video2