Header Rana

REPRÉSENTATION : MONDE

« Beatrice possède une âme mûre malgré ses vingt ans, et plus qu’une touche de génie. » Janvier 2014

Gramophone-logo-(1)

... Lire moins

 « A la sortie d’un tel récital, une seule pensée vient à l’esprit, celle d’avoir séjourné, le temps du concert, dans le royaume de la musique »
Res Musica mars 2015

 

«  Je n’ai pas souvenir d’un enregistrement en concerto récent qui m’ait procuré, du début à la fin, autant de plaisir  » Gramophone- Editor’s Choice- Decembre 2015

 

A 25 ans, Beatrice Rana marque les esprits à travers ses concerts dans le monde par son impressionnante maturité et sa profonde personnalité musicale.

 

En juin 2013, Beatrice Rana remporte à 20 ans le 2e Prix (médaille d’argent) et le Prix du Public du très prestigieux Concours Van Cliburn aux Etats-Unis, qui la propulse au très haut niveau auquel elle est promise.  Elle avait été révélée à l’échelle internationale deux ans auparavant en remportant le 1er Prix et tous les prix spéciaux du Concours International de Montréal.

 

Beatrice Rana se produit régulièrement dans les salles et festivals les plus illustres comme le Konzerthaus et le  Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam le Lincoln Center et Carnegie Hall à New York, la Tonhalle de Zurich, le Wigmore Hall, le Royal Albert Hall et le Queen Elizabeth Hall de Londres, la Philharmonie de Paris et le Théâtre des Champs-Elysées, le KKL de Lucerne, le Philharmonie de Cologne, la Philharmonie et le Prinzregententheater de Munich, l’Alte Oper de Francfort, le Walt Disney Hall et le Hollywood Bowl de Los Angeles, le Kennedy Center de Washington, les festivals de Ferrara Musica, Verbier, Gstaad, la Roque d’Anthéron, Montpellier Radio-France Festival, Rencontres Musicales d’Evian, Enesco de Bucarest, Mecklenburg-Vorpommern ou Mostly Mozart.

 

Elle travaille avec plusieurs des plus grands chefs dont Riccardo Chailly, Antonio Pappano, Yannick Nézet-Séguin, Fabio Luisi, Gianandrea Noseda, Emmanuel Krivine, Bernard Labadie, Jun Märkl, Trevor Pinnock, Mirga Grazinyte-Tyla, Fabien Gabel, Lahav Shani, James Gaffigan, Youri Temirkanov, Andrés Orozco-Estrada, Susanna Mälkki, Leonard Slatkin ou Zubin Mehta avec des orchestres comme l’Orchestre National de France, le London Philharmonic Orchestra, le City of Birmingham Symphony Orchestra, le BBC Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le Detroit Symphony Orchestra, l’Orchestre de la NHK de Tokyo, le Seoul Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg le  Tonkünstler Orchester de Vienne, l’Orchestre de la Santa Cecilia de Rome, la Filarmonica della Scala ou le Helsinki Philharmonic.

... Lire plus

A 25 ans, Beatrice Rana marque les esprits à travers ses concerts dans le monde par son impressionnante maturité et sa profonde personnalité musicale.

 

En juin 2013, Beatrice Rana remporte à 20 ans le 2e Prix (médaille d’argent) et le Prix du Public du très prestigieux Concours Van Cliburn aux Etats-Unis, qui la propulse au très haut niveau auquel elle est promise.  Elle avait été révélée à l’échelle internationale deux ans auparavant en remportant le 1er Prix et tous les prix spéciaux du Concours International de Montréal.

 

Beatrice Rana se produit régulièrement dans les salles et festivals les plus illustres comme le Konzerthaus et le  Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam le Lincoln Center et Carnegie Hall à New York, la Tonhalle de Zurich, le Wigmore Hall, le Royal Albert Hall et le Queen Elizabeth Hall de Londres, la Philharmonie de Paris et le Théâtre des Champs-Elysées, le KKL de Lucerne, le Philharmonie de Cologne, la Philharmonie et le Prinzregententheater de Munich, l’Alte Oper de Francfort, le Walt Disney Hall et le Hollywood Bowl de Los Angeles, le Kennedy Center de Washington, les festivals de Ferrara Musica, Verbier, Gstaad, la Roque d’Anthéron, Montpellier Radio-France Festival, Rencontres Musicales d’Evian, Enesco de Bucarest, Mecklenburg-Vorpommern ou Mostly Mozart.

 

Elle travaille avec plusieurs des plus grands chefs dont Riccardo Chailly, Antonio Pappano, Yannick Nézet-Séguin, Fabio Luisi, Gianandrea Noseda, Emmanuel Krivine, Bernard Labadie, Jun Märkl, Trevor Pinnock, Mirga Grazinyte-Tyla, Fabien Gabel, Lahav Shani, James Gaffigan, Youri Temirkanov, Andrés Orozco-Estrada, Susanna Mälkki, Leonard Slatkin ou Zubin Mehta avec des orchestres comme l’Orchestre National de France, le London Philharmonic Orchestra, le City of Birmingham Symphony Orchestra, le BBC Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le Detroit Symphony Orchestra, l’Orchestre de la NHK de Tokyo, le Seoul Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg le  Tonkünstler Orchester de Vienne, l’Orchestre de la Santa Cecilia de Rome, la Filarmonica della Scala ou le Helsinki Philharmonic.

 

Lors des saisons 2018/19 et 2019/20, Beatrice fera ses débuts avec l’Orchestre de Paris, le Royal Concertgebouw Orchestra, le Chicago Symphony Orchestra, le Melbourne Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Radio Bavaroise, le Hessischer Rundfunk de Francfort, le Pittsburgh Symphony Orchestra, le San Francisco Symphony Orchestra, le Wiener Symphoniker,  le Royal Liverpool Philharmonic, l’Orchestre National d’Espagne, le Danish National Symphony Orchestra, le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra et retrouvera le Philadelphia Orchestra et Yannick Nézet-Seguin à Philadelphie et au Carnegie Hall, le Tonkünstler Orchester et Yutaka Sado au Musikverein, le Dallas Symphony Orchestra et Fabio Luisi, le Detroit Symphony Orchestra et Kent Nagano,  fera une tournée  en Europe avec le  London Philharmonic Orchestra et Vladimir Jurowsky et entamera une résidence à l’Opéra de Zurich avec  Fabio Luisi et son orchestre de la Philharmonia Zurich pour une intégrale des concertos de Beethoven. Elle se produira en récital au Théâtre des Champs-Elysées, au Victoria Hall de Genève dans la série des Grands Interprètes, à la Philharmonie de Berlin, au Wigmore Hall et au Queen Elizabeth Hall de Londres, à Madrid dans la prestigieuse série des Grands Interprètes Scherzo, ou encore à Carnegie Hall parmi de nombreuses autres scènes.

 

En 2017 Beatrice présentait chez Warner Classics sa magnifique version des Variations Goldberg qu’elle a jouées sur plusieurs grandes scènes à travers le monde (Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Herbst Theater de San Francisco, Konzerthaus de Berlin , Toppan Hall de Tokyo, Casa da Musica de Porto, Santa Cecilia de Rome, Flagey, Festival de Pâques d’Aix en Provence). Cet enregistrement fera date dans l’histoire discographique des Variations Goldberg et a valu à Beatrice Rana d’être nommée Révélation de l’année par la revue Gramophone et Artiste Féminine de l’Année au Classic BRIT Awards de Londres. Le disque a également reçu le Prix Edison aux Pays-Bas.

 

En novembre 2015 son premier album chez Warner Classics consacré au 2e concerto de Prokofiev et au 1er concerto de Tchaikovsky, accompagnée par l’orchestre de l’Accademia di Santa Cecilia di Roma dirigé par Antonio Pappano avait reçu les meilleures distinctions (Editor’s Choice de Grammophone Magazine, Disque du Mois de BBC Magazine). Le Times la compare  alors à Martha Argerich par « ce mélange  d’articulation musclée, de clarté éblouissante et de malice » . Le Guardian voit dans son jeu « un dosage idéal de solidité soutenue de bout en bout et d’éclat, avec une lueur dans le regard ».  Ce disque lui avait valu la distinction de Révélation de l’Année lors des BBC Music Awards 2016.

 

Née dans une famille de musiciens dans le sud de l’Italie, Beatrice a commencé ses études de piano à l’âge de 4 ans et devient l’élève de Benedetto Lupo au Conservatoire Nino Rota, dont elle sort diplômée précocement à 16 ans. Beatrice a étudie à la Hochschuhle de Hanovre auprès d’Arie Vardi et continue d’étudier à la Santa Cecilia de Rome auprès de Benedetto Lupo.

logo-youtube-rose-2
Facebook
Twitter
Site Officiel
disco_300
gallerie

« A la sortie d’un tel récital, une seule pensée vient à l’esprit, celle d’avoir séjourné, le temps du concert, dans le royaume de la musique. » Mars 2015

logo-resmusica
video2