Diana Tishchenko

Diana Tishchenko est représentée par Solea en general management.

« Le public est conquis dès les premières mesures du 1er concerto pour violon de Chostakovitch… Tout le drame de cette œuvre est contenu dans l’intensité et la palette de nuances du jeu de Diana Tishchenko. Du pur génie!"

Der Tagesspiegel

Toutes les photos

Télécharger

Biographie

Télécharger

Vidéos

Shostakovich Violin Concerto No.1

with DSO Berlin and Joshua Weilerstein

Haydn Violin Concerto in C major

with Münchener Kammerorchester

Long Thibaud Crespin Competition 2018 - final recital

With pianist Piano Guillame Sigier

« Le public est conquis dès les premières mesures du 1er concerto pour violon de Chostakovitch… Tout le drame de cette œuvre est contenu dans l’intensité et la palette de nuances du jeu de Diana Tishchenko. Du pur génie!"

Der Tagesspiegel

Biographie

La violoniste Diana Tishchenko se révèle comme l’une des artistes les plus intéressantes ayant émergé sur la scène musicale ces dernières années. La revue The Strad loue son « pouvoir de fascination sur le public par ses gestes amples et sa forte personnalité ». Sa sélection pour la tournée des ECHO Rising Stars lors de la saison 2020/21 témoigne de la haute estime que lui réservent la profession, les critiques et le public. Cette tournée proposée par l’organisation regroupant les meilleures salles de concerts européennes (ECHO) lui donnera l’occasion de se produire en récital à la Philharmonie de Paris, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Elbphilharmonie de Hambourg, à la Philharmonie de Cologne, à la Casa da Musica de Porto, à l’Auditori de Barcelone, à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, à la Konserthuset de Stockholm, au Megaron d’Athènes, au Konzerthaus de Dortmund, au Palais des Arts Müpa de Budapest ou à la NOSPR de Katowice.

Parmi ses engagements récents et à venir, des concerts avec le Deutsches Sinfonie Orchester, l’Orchestre de chambre de Munich, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National de Pays de Loire, L’Orchestre National d’Ile de France, le Shenzhen Symphony Orchestra, le Hamburger Symphoniker avec des chefs comme Lahav Shani, Joshua Weilerstein, Ion Marin, Yaron Traub. Diana est aussi l’invitée de festivals comme Le Festival International de Musique de Chambre de Salon de Provence, le Festival de Mecklenburg-Vorpommern, le Verbier Festival, le Festival de musique de chambre de Salzburg, ou la Folle Journée où elle se produit en soliste lors du prestigieux concert de clôture diffusé en direct sur Arte.

La violoniste Diana Tishchenko se révèle comme l’une des artistes les plus intéressantes ayant émergé sur la scène musicale ces dernières années. La revue The Strad loue son « pouvoir de fascination sur le public par ses gestes amples et sa forte personnalité ». Sa sélection pour la tournée des ECHO Rising Stars lors de la saison 2020/21 témoigne de la haute estime que lui réservent la profession, les critiques et le public. Cette tournée proposée par l’organisation regroupant les meilleures salles de concerts européennes (ECHO) lui donnera l’occasion de se produire en récital à la Philharmonie de Paris, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Elbphilharmonie de Hambourg, à la Philharmonie de Cologne, à la Casa da Musica de Porto, à l’Auditori de Barcelone, à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, à la Konserthuset de Stockholm, au Megaron d’Athènes, au Konzerthaus de Dortmund, au Palais des Arts Müpa de Budapest ou à la NOSPR de Katowice.

Parmi ses engagements récents et à venir, des concerts avec le Deutsches Sinfonie Orchester, l’Orchestre de chambre de Munich, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National de Pays de Loire, L’Orchestre National d’Ile de France, le Shenzhen Symphony Orchestra, le Hamburger Symphoniker avec des chefs comme Lahav Shani, Joshua Weilerstein, Ion Marin, Yaron Traub. Diana est aussi l’invitée de festivals comme Le Festival International de Musique de Chambre de Salon de Provence, le Festival de Mecklenburg-Vorpommern, le Verbier Festival, le Festival de musique de chambre de Salzburg, ou la Folle Journée où elle se produit en soliste lors du prestigieux concert de clôture diffusé en direct sur Arte.
 
Suite à ses début auprès du Deutsches Sinfonie Orchester à la Philharmonie de Berlin sous la direction de Joshua Weilerstein, le journal berlinois Tagesspiegel publie une critique dithyrambique : « Le public est conquis dès les premières mesures du 1er concerto pour violon de Chostakovitch… Tout le drame de cette œuvre est contenu dans l’intensité et la palette de nuances du jeu de Diana Tishchenko. Du pur génie ! »

L’année 2018 marque une étape importante dans la carrière de Diana. En novembre, elle remporte le Grand Prix Jacques Thibaud au concours Long-Thibaud-Crespin dont le jury est présidé par Renaud Capuçon. Ce prix lui permet par ailleurs de se voir prêter par la Anima Music Foundation un magnifique violon de Giovanni Battista Guadagnini et lui ouvre les portes d’un enregistrement pour Warner Classics/Erato dont la sortie est prévue à l’automne 2019.

En juillet 2018, Diana est invitée en tant que membre de l’Académie du Verbier Festival à se produire en solo auprès du Verbier Festival Chamber Orchestra au sein du festival. Elle y suit également les master-classes de Gábor Takács-Nagy, Mihaela Martin, András Keller et Pinchas Zuckerman. Active chambriste, elle est sélectionnée en mai 2018 pour participer au programme renommé de la célèbre Académie de Kronberg « Music Connects the World », ce qui lui permet de jouer avec des figures comme Gidon Kremer, Steven Isserlis ou Christian Tetzlaff.
    
Diana Tishchenko est lauréate de plusieurs concours internationaux dont le Concours International Isaac Stern de Shanghai 2018, le Concours Felix Mendelssohn-Bartholdy de l’Académie de Berlin (1er Prix), le Concours International de musique de chambre de Lyon (1er prix dans la catégorie violon-piano), le Concours International de l’ARD de Munich ou le Concours International David Oistrakh de Moscou.
  
Née en Crimée en 1990, Diana Tishchenko a débuté le violon à l’âge de six ans puis a rapidement rejoint la classe de Tamara Mukhina at l’Ecole Lysenko de Kiev. Elle est ensuite l’élève du Pr. Ulf Wallin dont elle devint ensuite l’assistante à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin. A 18 ans, elle devient membre de l’Orchestre des Jeunes Gustav-Mahler avant d’en devenir la plus jeune violon solo de l’histoire de l’orchestre, ce qui lui valut de jouer sous la direction de chefs comme Sir Colin Davis, Franz Welser-Möst, Herbert Blomstedt, Antonio Pappano ou Daniele Gatti et de jouer dans les plus belles salles d’Europe. Elle a par ailleurs été très inspirée par les leçons ou master-classes de maîtres comme Boris Kuschnir, Ferenc Rados, Rita Wagner, Saschko Gawriloff, Steven Isserlis ou Sir András Schiff.

Lire plus Lire moins

Vidéos

Shostakovich Violin Concerto No.1

with DSO Berlin and Joshua Weilerstein

Haydn Violin Concerto in C major

with Münchener Kammerorchester

Long Thibaud Crespin Competition 2018 - final recital

With pianist Piano Guillame Sigier